Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blacksad : Quelque part entre les ombres

Publié le par Lady Chester

blacksad-tome1Résumé de Blacksad : Par un moche matin couleur sépia, Blacksad, détective privé de son état - ou "fouille-merde" selon certains - est appelé par le flic Smirnov pour reconnaître un cadavre. Il reconnaît : c'est Natalia Wilford, une actrice avec qui il a vécu jadis la plus heureuse époque de sa vie. En bon flic, Smirnov lui conseille de garder le museau hors de cette affaire. En bon fouille-merde, Blacksad ne suit pas ce conseil avisé : un salaud a tué une femme et, par la même occasion, ses meilleurs souvenirs. Il va payer....

 

Blacksad est une série de bande dessinée policière et animalière en quatre albums mettant en scène des animaux anthropomorphes. Juan Díaz Canales et Juanjo Guarnido en sont les auteurs.

La bande-dessinée Blacksad raconte l’histoire d’un chat détective privé John Blacksad qui aide la police sur les affaires les plus sombres. C’est l’archétype du héros solitaire, sombre et désabusé, ancien gamin des rues qui a « bien tourné ».

Le lieu de l’histoire : New York.

La date de l’histoire : les années 50.

L’originalité de l’histoire : tous les personnages sont des animaux anthropomorphes dont l’espèce reflète le caractère ainsi que le rôle dans l’histoire (exemple, le chien est loyal et fidèle, le chat est malin et solitaire, etc...). Ici, le héros, John Blacksad est un chat noir à museau blanc exerçant comme détective privé.

La série de bande-dessinées doit son succès à l’atmosphère engagé dans les planches. Les auteurs ont opté pour une atmosphère sombre de polar dans le graphisme mais aussi par des bulles renvoyant à des voix off.

Dans le Tome 1 - Quelque part entre les ombres, publié chez Dargaud, Juan Díaz Canales et Juanjo Guarnido dressent les personnages, l’ambiance, les décors de l’histoire. Ce premier volume raconte les débuts de John Blacksad et met en scène la corruption et la mafia.

Natalia Wilford, une célèbre actrice, est retrouvée morte assassinée. John décide alors de retrouver l’assassin pour le réduire au silence et ainsi venger celle qui a été non seulement sa première cliente, mais aussi son premier amour.


Cette bande-dessinée cible clairement les adultes avec des scènes d’amour, de nudité assez farouches comme la violence décrite avec un tel réalisme.

Le coup de crayon est bon même si c’est du classique ainsi que le déroulement du scénario.

Une série de bande-dessinées à suivre…  

Commenter cet article