Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mademoiselle F

Publié le par Lady Chester

mademoiselle-f-serge-dehaes.jpgRésumé de Mademoiselle F de Serge Dehaes : Combien d'hommes a-t-elle eus dans sa vie ? Éternelle enthousiaste ou lasse à force de répétition ? Épouse ? Mère ? Amante ? Les questions ne manquent pas...
 Je la vois comme un paradoxe ambulant, drapée dans sa logique insondable, habillée de son sempiternel mystère. Mais il y a une chose dont je suis sûr : elle me plaît. Aveuglément ! Et cette alchimie-là, ça ne s'explique pas ! S.

 

Mademoiselle F est un personnage que je ne connaissais pas. Je cherchais une énième bande-dessinée à lire sur un ton léger, féminin, frivole mais cynique à la fois.

Le ton léger, féminin, frivole et cynique se retrouve au fil des bulles. Par contre le côté féminin laisse à désirer dans cet album…

Je ne remets pas en question le coup de crayon de Serge Dehaes, dont son personnage est publié depuis 8 ans dans le magazine Flair. Son personnage est beau à voir a contrario des autres héroïnes de bande-dessinées féminines. Par contre, les traits de caractères du personnage éponyme sont très grossiers, voir à la limite du sexisme.

Référence au cynisme du message à faire passer ?

Le cynisme passe d’abord par une prise de recul sur le monde et une critique acerbe de ce que l’on voit. Le cynisme touche et paye parce qu’il a une part d’objectivité d’une réalité que l’on préfère ignorer.

Et Mademoiselle F échoue au bout d’un certain nombre de pages. Elle est trop volage, infidèle et critique en même temps l’infidélité des hommes, intéressée et inintéressante, de mauvaise foi, naïve et maligne à la fois, etc… bien trop complexe en somme.

Pour moi Mademoiselle F est soit schizophrène, soit une nouvelle femme chaque jour, mais en aucun cas une seule femme. Même si les femmes ont tendance à se contredire parce qu’elles ne veulent pas s’avouer ce qu’elles veulent finalement, elles ont toujours un trait de caractère prédominant : de la gentillesse, de la méchanceté, du bluff, de la naïveté, de l’intéressement, du désintéressement, etc…mais pas tout à la fois.

Mademoiselle F est-elle une mégère apprivoisée des années 2000 ?

Seul un homme pouvait dessiner un tel personnage, un homme qui ne connait pas tant que cela les femmes…

A lire entre deux lectures !

 

facebook-mademoiselle-f.jpg

Commenter cet article

Chemises polos homme femme 21/08/2012 10:02


Mademoiselle F à l'air d'être une lecture plutôt sympathique emprunte d'humour et de dessins simples et légers. Je pense me laisser tenter à l'occasion .


 


Merci pour cet article !