Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Nombrils: Tome 5, Un couple d'enfer

Publié le par Lady Chester

les-nombrils--tome-5-un-couple-d-enfer.jpgRésumé du Tome 5 de la Bande-Dessinée les Nombrils de Delaf & Dubuc - Editions Dupuis

Marre d'être gentille et de se faire avoir par tout le monde ! Karine a pris une grande décision : elle allait CHANGER. Et d'abord de look : le pantalon rose et les barrettes dans les cheveux font place au look gothique et au noir hyper classe. Ensuite de caractère : Karine décide d'apprendre à dire non. Il y aura évidemment des rechutes mais elle peut compter sur Albin, son nouveau petit ami, pour l'aider à tenir ses bonnes résolutions et à prendre confiance en elle. A l'école, tout le monde trouve la nouvelle Karine sexy et sûre d'elle, beaucoup mieux que l'ancienne. Tout le monde sauf trois personnes : Dan, son ex, qui ne reconnaît par la fille qu'il a aimée ; Jenny et Vicky, ses deux meilleures amies qui craignent, à raison, de voir leur esclave et faire-valoir favori se détacher d'elles....

 

Les affiches en 4x3 dans les transports en commun ont parfois du bon parce que s'il n'y avait eu une campagne d'affichage aussi violente dans les longs couloirs de certains quais, je n'aurai jamais connu la bande-dessinée "Les Nombrils" et je serai peut-être passée à côté d'une bande-dessinée amusante.

Un détour dans une enseigne de ventes d'ouvrages, dont je tairai le nom, et me voilà avec le tome 5 Les Nombrils. Pour ceux qui ne le savent pas - dont moi jusqu'il y a quelques jours - les Nombrils est une série de bande dessinée, le scénario est de Dubuc et les dessins de Delaf.

C'est dans le magazine Safarir, en 2004, que sont publiés pour la première fois et mensuellement Les Nombrils. Le public destiné était donc québécois. En février 2005, les éditions Dupuis achètent les droits, permettant ainsi aux auteurs d'être connus en Europe.

Et oui la BD est québécoise et non française !

Delaf et Dubuc, les deux auteurs Canadiens de cette saga « nombriliste »,  mêlent avec talent humour, dérision et sens des dialogues percutants dans cette Bd qui a un succès mérité auprès des adolescents.

Cette BD raconte la vie de trois lycéennes: Karine, une gentille maigrichonne timide et naïve, Jenny, une adolescente magnifique mais simple d'esprit, et Vicky, une autre belle fille manipulatrice et prétentieuse. L'histoire porte surtout sur l'amitié plutôt toxique entre Karine et les jolies Jenny et Vicky, qui la traitent en faire-valoir et l'utilisent sans cesse pour leur propre avantage.

Et c'est ça qui est drôle : le côté bête, idiot, méchant et naïf de ces drôles de filles.

Mais justement, dans ce cinquième tome, tout va changer. Karine en a marre de servir de faire-valoir à ses deux condisciples. Pour commencer, elle change de look. Terminé, ce style de grande girafe mal fagotée. Désormais, elle sera une vraie gothique, toute de noir vêtue, aussi élégante que ravissante. Et, surtout, elle se décide enfin à dire « non » pour affirmer son caractère. Au grand dam de ses copines, qui avaient terriblement besoin d’elles pour se mettre en valeur aux yeux des autres. Pour tout arranger, Karine se trouve un « boy-friend » en la personne d’Albin, jeune homme à la tenue d’une blancheur éclatante qui la pousse à s’affirmer et à laisser s’exprimer sa véritable personnalité.
Ce cinquième tome de la série ne se contente pas de surfer sur la vague de la rivalité féminine et de se borner à explorer une nouvelle facette des relations entre Karine et ses deux pestes de copines. Il s’engage dans une voie nouvelle, entre humour et inquiétude, en explorant la personnalité pour le moins déroutante d’Albin, dont l’âme n’est peut-être pas aussi immaculée que son costume….

 

.......à suivre dans le tome 6….

 

les-nombrils-tome-5.jpg

Commenter cet article