Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Happy New year ! le film

Publié le par Lady Chester

ilm-happy-new-year.jpgRésumé du film Happy New Year : "Happy New Year" célèbre l’amour, l’espoir, le pardon, les secondes chances et les nouveaux départs, à travers les histoires entremêlées de couples et de célibataires, racontées au milieu du rythme effréné et des promesses de la ville de New York pendant la nuit la plus éclatante de l’année.

 

Happy New Year est une comédie romantique de deux heures réalisé par Garry Marshall, le réalisateur à succès des films comme Pretty Woman, Just Married ou Valentine's Day !
Et ce n'est pas pour rien que le déroulement du film a la même composition que Valentine's Day c'est-à-dire le suivi narratif d'une succession d'aléas amoureux de plusieurs couples lors de la Saint Sylvestre.

Pour Happy New Year, Gary Marshall s'offre un casting de rêve avec des acteurs inconnus au bataillon tels que Michelle Pfeiffer, Robert De Niro, Halle Berry, Hilary Swank, Jessica Biel, Sarah Jessica Parker, Ashton Kutcher ou encore Katherine Heigl. Oui oui de sombres inconnus !

Dommage que cette pluie de stars fassent office dans cette comédie romantique médiocre ! Si l'opération Saint-Valentin avait fonctionné pour le film Valentine's Day, la magie de New York un soir de Saint-Sylvestre n'a pas opéré pour cette fois.

Sur le papier, tout était écrit pour qu'Happy New year soit le carton de cette fin d'année.

Quelle déception !

La faute à un scénario poussif composé de mini-histoires toutes plus ennuyeuses et confondantes de banalité les unes que les autres. Il ne se passe rien dans le film, le vide total ! Les situations sont toutes aussi ridicules les unes que les autres. Même la morale et le happy end à la sauce américaine sont inexistants.

Merci encore à Nivea d'avoir sponsorisé le film !

Happy New Year n'aurait pas dû être distribué dans les salles françaises et aurait mérité une diffusion sur TF1 comme un vulgaire téléfilm de l'après-midi.

Gardez vos sous, n'allez pas le voir.

Commenter cet article