Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Transformers 3 - La Face cachée de la Lune

Publié le par Lady Chester

transformers-3.jpgSynopsis : Un événement mystérieux lié à notre passé éclate au grand jour. C’est la guerre qui menace aujourd’hui notre Terre ; une guerre d’une telle ampleur que l’aide des Transformers pourrait, cette fois, ne pas suffire à nous sauver.

 

Transformers 3 est le blockbuster de l’été 2011 à voir sur grand écran et 3D, de surcroit. N’ayant pas vu les autres volets de la franchise, c’est en tant que spectatrice non conquise que je suis allée voir le dernier né des Transformers.

Et quel spectacle pour ce film de science-fiction !

Près de 2h30 d’actions pures et dures !

C’est sur, j’en ai eu pour mon argent avec les scènes d’actions hallucinantes, je ne savais même plus où donner des yeux tellement les combats s’enchainaient à vive allure entre Décepticons et Autobots.

Transformers 3 : La Face cachée de la lune est la suite des précédents opus de la série intitulés Transformers et de Transformers 2 : La Revanche, tous réalisés par Michael Bay et produit par Steven Spielberg.

Alors que Transformers 2: la Revanche a déçu beaucoup de fans et même certains acteurs du films, Michael Bay a promis que le troisième volet serait une sorte "de retour aux sources" et serait "plus crédible, moins confus, tout en étant toujours autant spectaculaire". Chose promise, chose due puisque ce volet tient ses promesses de bout en bout entre un scénario bien ficelé, un jeu d’acteurs intéressants, des robots plus réalistes que jamais.

Dans le casting, on retrouve Shia LaBeouf, Josh Duhamel, Tyrese Gibson et John Turturro qui reprennent leurs rôles respectifs, en y ajoutant Patrick Dempsey, alias Dr Mamour dans la série Grey’s Anatomy, et le mannequin Rosie Huntington-Whiteley, l'égérie de la célèbre marque de lingerie Victoria's Secret – qui remplace Megan Fox dans le cœur de Shia LaBeouf.

Le public en a plein la vue avec le nombre incalculable d'effet spéciaux, de cascades et de batailles toujours plus spectaculaires.

Et pour les « die hard » de science-fiction, ils se régaleront sur le caméo lunaire !

Commenter cet article