Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les amoureux du dimanche

Publié le par Lady Chester

Tous ces couples puérils qui consomment à tir volé, ne savent plus aimer sauf pour profiter de leurs plaisirs privés.

 

Ces dévergondés assassinent ce qu’il reste du firmament.

 

La voie lactée est méprisée par ces pourfendeurs de cette société.

 

Ces faux amants ont effacé le fruit de leur destinée.

 

Ils gargarisent la passion comme la couleur obscène de leurs crachats.

 

Ils usent et abusent de l’amour comme des viols collectifs tolérés de cette misère humaine et essuient de leurs bêtises pourries les esprits assainis.

 

Ils promettent futilités, monts et merveille, idées insipides aux cerveaux macérés par les contes et légendes urbaines des liaisons bienpensantes.

 

Ces amoureux du dimanche se bécotent jusqu’à en vomir les amygdales mais lundi se sera vite oublié pour la prochaine conquête destinée.

 

Immédiatement, une nouvelle harpie pointe son nez et les méandres passionnels s’amorcent telle une furie lâchée dans une arène de vipères prêtes à blesser.

 

Passant de bras en bras, d’embrassades volées à baisers furtifs, ces cœurs d’artichauts n’ont pas le sang si chaud. Les amourettes tentées sont aussitôt effacées des violateurs briseurs de cœurs.

 

Tant clamées, tant hurlées, les passions charnelles sont salies par ces ogres répugnants.

 

Que disparaissent à jamais ces instants nauséabonds mal assurés.

 

Lady A.

Commenter cet article