Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le canular du moment sur Facebook

Publié le par Lady Chester

facebook.jpg"En réponse aux nouvelles lignes directrices Facebook Je déclare que mes droits d'auteur est attaché à l'ensemble de mes données personnelles, illustrations, bandes dessinées, peintures, photos et vidéos professionnelles, etc (à la suite de la Convention Berner). Pour une utilisation commerciale de ce qui précède mon consentement écrit est nécessaire en tout temps!
(Quiconque lit ce qui peut copier ce texte et le coller sur leur mur Facebook. Cela permettra de les placer sous la protection du droit d'auteur par le présent communiqué, j'avise Facebook qu'il est strictement interdit de divulguer, copier, distribuer, diffuser, ou de prendre toute d'autres mesures contre moi sur la base de ce profil et / ou de son contenu. les actions mentionnées ci-dessus interdits s'appliquent également aux employés, étudiants, agents et / ou tout le personnel sous la direction de Facebook ou de contrôle. le contenu de ce profil est l'information privée et confidentielle. la violation de ma vie privée est punie par la loi (UCC 1 1-308-308 1-103 et le Statut de Rome).
Facebook est désormais une entité de capital ouvert. Tous les membres sont invités à publier un avis de ce genre, ou si vous préférez, vous pouvez copier et coller cette version. Si vous n'avez pas publier une déclaration au moins une fois, vous serez tacitement permettant l'utilisation d'éléments tels que vos photos ainsi que les informations contenues dans vos mises à jour de profil ..."

 

Dernièrement sur Facebook, ses utilisateurs ont pu voir circuler un message diffusé sur le mur de leurs amis les invitant à copier-coller ce même texte à leur tour pour "placer sous la protection du droit d'auteur" les éléments partagés sur Facebook.

Il s'agit bien entendu d'un hoax (canular), notamment repéré sur le site spécialisé hoaxbuster.com.

Le fait de copier-coller le texte concernant les droits d'auteurs sur son mur ne protège bien entendu aucunement l'utilisateur. Chacun a la possibilité de ne pas adhérer aux conditions d'utilisation du site en ne s'inscrivant pas ou en supprimant un compte existant.

D'ailleurs, Facebook répond à cet hoax qui circule de plus belle sur la toile en niant vouloir changer ses règles en matière de droits d'auteur.

Commenter cet article