Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La solitude

Publié le par Lady Chester

Dehors il fait froid.

L’hiver est là.

 

Les premiers flocons de neige font leur apparition et couvrent d’un long manteau immaculé de blanc les alentours et l’horizon, les toitures des maisons et les voitures stationnées, les arbres défraichis et les trottoirs peu foulés.

 

Dans les rues, les passants ne se pressent pas pour circuler. Ils font grises mines sous leurs grosses douillettes et gabardines réchauffées.

Je les regarde avancer mais je ne les entends pas.

 

Aucun murmure.

Aucun son.

Aucun bruit.

 

Ils sont mornes et tristes. Quel paradoxe en ces fêtes de fin d’année. Ils ont perdu leur entrain, leur joie de vivre, leur lumière, leur embrasement, leur soif de festivités.

J’écoute ce silence se propager autour de cette nature morte. Cette froideur est contagieuse telle une grippe mal soignée.

 

Seule contre tous, seule avec tous.

 

Je dois l’accepter comme telle, vivre avec elle.

 

Je me suis résignée à la laisser rentrer par la grande porte dans ce quotidien de névrosée.

Elle est ma seule compagne d’infortune, la seule qui m’accepte avec mes us et mes défauts.

 

Je ne l’aime pas.

Je ne la tiens pas dans mon cœur.

J’aimerai tant m’en passer.

Mais elle me hante, torture mon esprit, me pousse à aller vers autrui quand la raison me l’interdit.

 

J’ai appris à faire avec.

 

Et j’observe derrière ma petite fenêtre embrumée, ces passants aux premiers abords éclatants, porté les traces de cette douleur incommensurable.

Ils ne peuvent lutter contre les mauvais raisonnements, les grosses hésitations, les moments d’abdications.

Sous leurs airs chatoyants, se cachent la noirceur de leur pensée. Des sentiments peinés aux âmes égarées, ils ne savent plus où aller.

Cette solitude me ronge et m’inquiète.

 

De ma petite lucarne, je me tends à espérer qu’ils trouveront la lumière en cessant de regarder ces douleurs du passé.

 

Notre printemps n’est pas prêt d’arriver autant apprécier cet hiver décalé.

Commenter cet article

Jack Rackham 23/12/2010 23:05



Joyeux Noël mon ptit chou,                                                
                              le bonheur t'attend demain...


Besos ♥                                                    
                                                      Jack


 



Lady Chester 29/12/2010 14:17



Joyeux Noël en retard Jack !


Bisous