Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Livre : La liberté d'offenser

Publié le par Lady Chester

La Liberté d'offenser - Ruwen Ogien

Il serait naïf de penser qu'il suffirait de censurer complètement les représentations sexuelles explicites pour que ce monde devienne une vallée de roses. Ainsi, la carte des pays où la pornographie est interdite coïncide avec celle des Etats où l'intégrité physique et le respect des droits des femmes et des minorités sexuelles sont les moins garantis. Inversement, partout où la pornographie est tolérée, les femmes sont plus libres et les minorités sexuelles mieux protégées. Cela ne veut pas évidemment pas dire que c'est la diffusion des représentations sexuelles explicites qui cause ces libertés, ce qui serait absurde, mais seulement qu'elle ne les entrave aucunement alors que leur interdiction est plutôt mauvais signe.
Il y a quelques années, la mode était aux commentaires apocalyptiques sur l'état des "ados" exposés au "porno" : déshumanisation de la sexualité, incapacité de reconnaître l'"autre", difficultés à distinguer la réalité de la fiction, langage ordurier...
J'en oublie certainement, mais il faut dire que j'ai du mal à comprendre ce langage étrange où certains styles de vie sexuelle, qui ont pour seul inconvénient de ne pas être conformes à une certaine idéologie romantique et hétérosexuelle, sont présentés comme des troubles psychologiques personnels.[...]
Ces commentaires évitent la seule question qui vaut finalement la peine d'être posée, c'est-à-dire : "Où est le mal ?"
[...] On peut certes critiquer l'"esthétique porno", la trouver laide ou ridicule (comme tous ceux qui ne comprennent rien à la mode). Mais pourquoi la rendre responsable de tant de maux psychologiques ou moraux ?

Ruwen Ogien semble être un auteur intelligent et énervé. Enervé par le voile de pudeur que nous imposons encore aux représentations sexuelles explicites, intelligent par les conclusions qu'il rend dans son livre La liberté d'offenser, l'art, le sexe et la morale. Les sociétés occidentales sont prêtes à tolérer les représentations sexuelles dites artistiques, mais maudissent toujours ce qui, à la fois, nous attire et nous répulse. L'obscène, en un mot. L'auteur va donc chercher tout ce qui pourrait expliquer cette ambivalence, des traditions judéo-chrétiennes au poids de la justice et de la censure qui en ont hérité. Et revendique aussi le droit d'exposer tout, même ce que la morale réprouve. Allant jusqu'à détruire les arguments de tous les puritains et moralistes en croisade contre le sexe totalement libre. A conseiller, donc, à ceux qui voudraient bien mater un bon film porno sans qu'on leur dise en quoi ce genre de films, c'est mal.

Commenter cet article

saab 05/12/2007 09:03

Je suis scadalisée par ce type de pensée. Je suis licenciée en criminologie et j'ai fait un mémoire basée sur les jeunes délinquants sexuels par conséquent j'ai étudié leur caractéristiques. Les jeunes ne doivent pas être mis en présence de pornographie leur cognition, leur capacité de comprendre que la pornographie n'est pas la réalité (un peu comme les films d'horreur...) n'est pas pas optimale et beaucoup (de plus en plus...) de garçons assez jeune obligent leur petites amies à essayer toutes ces positions (souvent assez difficile à reproduire et qui ne procurent souvent aucun plaisir cela relève plus de l'acrobatie) en les menacant d'aller voir alleurs voire pire. Je ferai remarquer qu'à l'heure actuelle on estime 1 femme battue régulièremlent sur 10 et que la moitié de la population féminine a subit des viols, violences morales ou physiques durant sa vie. Donc arretez de dire que la situation de la femme en occident s'est vraiment améliorer quoi on la considère plus comme un animal comme dans les autres pays non occidentalisés et on prend cela comme une victoire....!!!!!!!!! Les femmes sont plus que jamais inégalitaires face aux hommes : salaires, enfants, ménage, crédibilité, politique, ... rien n'a vraiment bouger messieurs et je le constate au jour le jour dans mon entourage !!!!!! La pornographie doit être prise pour ce qu'elle est des conneries (films d'horreur quoi...) qui ne reflètent en rien la plupart du temps les rapports entre hommes et femmes,la pornographie crèent des distorsions même dans leurs rapports.... souvent les jeunes délinquants sexuels ont été exposés dès leur plus jeune âge au matériel pornographique (dès 8 ans...) et ont une viision totalement FAUSSE des relations entre hommes et femmes... La pornographie est pour les adultes (comme les fims d'horreur pour la 3ème fois) et font BEAUCOUP DE MAL AUX JEUNES qui n'ont aucun recul de la chose.