Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Polémique: Sommes-nous tous des journalistes

Publié le par Lady Chester

C'est un débat qu'a ouvert le journal le Monde,  en s'attaquant aux "journalistes citoyens" et aux sites qui demandent à leurs lecteurs d'écrire des articles.

Peut-on demander à n'importe qui d'écrire des articles et de faire du journalisme ?

Le 13 juillet 2007, dans Le Monde, un édito s’attaque directement à ces « médias citoyens ».

Eric Fottorino écrit dans Le Monde : "Le doute qui surgit déjà de journaux réputés sous influence crée un mal pire encore : de pseudos médias alimentés par des pseudo-journalistes, qui se soustraient aux règles élémentaires du métier : vérifier, recouper, s’extraire des apparences, hiérarchiser les faits sans les déformer ni les monter indûment en épingle. Ainsi prospèrent des titres ou sites internet prétendant, en mauvais alchimistes, changer la rumeur en information, au nom d’un journalisme dit citoyen ou participatif. Le thème lancinant du "On vous cache le plus important", déclinaison ad nauseam de la théorie du complot, abrite çà et là des entreprises de désinformation qui se parent des habits de la vertu. Il y aurait la presse entravée par ses liens économiques et politiques. Et des médias libres de véhiculer impunément n’importe quoi."


Un article qui provoque immédiatement la colère d’Agoravox, l’un des médias citoyens les mieux implanté en France qui répond sur son site :

 
« Le directeur du Monde semble balayer d’un revers de la main le fait qu’un projet comme Agoravox permet au citoyen de devenir un "capteur d’information", qui fournirait des informations nouvelles et inédites. Evidemment, les risques de désinformation et les défauts en découlant sont toujours possibles, malgré le fait qu’un comité éditorial sur Agoravox veille sur ces informations citoyennes, afin d’en limiter les éventuels dérapages. »

 Et de taper fort sur le Monde et ses journalistes : « Le Monde, comme de nombreux titres de la presse nationale, reprend une bonne partie de ses informations de base à partir des dépêches des agences de presse ! Quant à la vérification des informations, valeur du journalisme professionnel au Monde d’après son directeur, elle est tout à fait relative et rien n’indique que ses journalistes soient totalement exempts d’imprécisions ou de lacunes dans la rédaction de leurs articles. Personne n’est parfait, que ce soit le journaliste professionnel ou le blogueur citoyen » .

Commenter cet article

Anonyme 26/09/2007 19:19

Du journalisme citoyens OK je veux bien dans la mesure ou il y est un reel travail d investigation. Je doute fort que cela soit le cas....
Laissons faire les professionnels, meme si ces derniers ne sont pas exempt de tout reproches