Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dix raisons de détester l'iPhone 3G

Publié le par Lady Chester

10 : Le MMS, cela ne sert à rien !

Tous les téléphones portables peuvent envoyer et recevoir un message multimédia (MMS). Mais pour Apple, le MMS, c’est fait pour les pauvres ou les attardés, pourquoi s’évertuer à envoyer un MMS alors que l’on peut joindre une photo ou une vidéo par e-mail ?

9 : Depuis quand un téléphone fait de belles photos ?

N’importe quel mobile d’entrée de gamme dispose d’un APN correct et capable d’enregistrer des vidéos. L’iPhone conserve un piètre appareil photo de 2 mégapixels sans option de réglages ni mode de capture vidéo.
Le concept de photophone semble plutôt obscur pour Apple…

8 : La Visiophonie, de toute façon personne ne l’utilise !

On aurait pu imaginer que l’iPhone 2 intègre une camera en façade pour inaugurer sa nouvelle connexion HSDPA. C’est bien mal connaître Apple. Tous les mobiles 3G disposent de la Visio, mais Apple ne fait décidément rien comme tout le monde et pense sûrement que personne n’utilise cette fonction…

7 : Le Bluetooth oui, mais que pour les oreillettes compatibles

Comme pour la première version, le Bluetooth de l’iPhone 3G est bridé à un seul profil : la connexion d’une oreillette sans fil compatible. Oublier l’échange de fichier d’un iPhone vers un autre téléphone mobile ou l’utilisation d’un casque sans fil. Déjà que la firme de Cupertino a eu la bienveillance d’élargir sa prise audio pour que vous puissiez utiliser tous vos écouteurs, vous n’allez tout de même pas vous plaindre ? 

6 : Le copier / coller c’est pour les fainéants

Le copier/coller a mis certes un peu de temps pour arriver sur nos terminaux mobiles, mais désormais, la plupart des smartphones autorisent cette fonction si pratique. Dommage qu’elle soit toujours absente de l’iPhone 2 et qu’Apple ne songe même pas à l’intégrer en natif.

5 : Une batterie inamovible c’est tellement CSP + !

Avec l’iPhone, le design vient à l’encontre du bon sens pratique. Pour des raisons esthétiques, la batterie de l’iPhone n’est toujours pas détachable. De toute façon, les acheteurs de l’iPhone sont tellement CSP ++, que lorsqu’il n’y a plus d’autonomie, ils jettent le mobile à la poubelle. Et grâce à son esprit clairvoyant, Steve Jobs l’a bien compris.

4 : La 3G+, uniquement pour internet et les mails

Le magasin en ligne de l’iPhone, l’iTunesStore est très séduisant. Il est même une puissante alternative au téléchargement illégal. Malheureusement sur l’iPhone V1 on ne pouvait y accéder qu’en passant par le Wi-Fi. Normal, le EDGE n’est pas assez rapide pour autoriser le téléchargement de fichiers. Le HSDPA et son débit de 7,2 Mbits/s est désormais suffisamment efficace pour télécharger des titres musicaux sur l’iTunesStore ! Et bien non, il faudra encore passer par le Wi-Fi, tellement plus fonctionnel que le HSDPA en situation de mobilité …

3 : Si l’iPhone 3G est verrouillé, c’est pour ton bien

Pour lutter contre le marché des iPhones débloqués, le grand stratège de Cupertino (Steve l’embrouille) se révèle très imaginatif : pas d’activation de l’iPhone 3G via iTunes et obligation de passer par la case boutique.

2 : L’iPhone 3G est deux fois plus rapide et deux fois moins cher que la V1

Proposé outre-Atlantique 199 dollars pour 8 Go et 299 dollars pour 12 Go avec l’obligation de souscrire un abonnement de 24 mois, l’iPhone 2 sera effectivement moins cher que son glorieux aïeul. Mais s’il s’avère moins coûteux à l’achat, les forfaits DATA de l’opérateur américain AT&T ont augmenté de 10 dollars par mois et les SMS sont désormais une option. On arrive donc à un surcoût de 240 dollars sur 2 ans pour l’achat d’un iPhone V2. Le compte est bon…
 
1 : Apple respecte ses utilisateurs

« Pigeons », « bêta-testeur de luxe », « pas trop dégoûté d’avoir acheté ton iPhone à 399 euros il y a un mois ? », voila ce qu’entendent à longueur de journée les heureux possesseurs de l’iPhone V1. Par solidarité avec ces derniers et pour dénoncer l’ingratitude d’Apple à l’égard de ses pigeons, vous n’achèterez pas l’iPhone 3G !
Du moins, pas avant qu’il ne soit jailbreaker …

Source : cnetfrance

Commenter cet article