Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Old review : Brokeback mountain.

Publié le par Del mar.

une ancienne critique publiée la première fois le 12/03/06, pour vous :

Des hommes et des montagnes.

Dans l’Amérique profonde, entre deux immenses montagnes du middle West … entre les moutons qui marchent lentement vers les cimes pour brouter … entre le froid de l’été, les longues nuits, les non dits, les esprits étriqués, la douleur du travail, d’une vie sociale fastidieuse, se cache l’amour … l’amour de deux hommes. Ce ne sont pas des pds, mais juste des hommes qui s’aiment …
« Suis pas pédé » dit Ennis … « moi non plus. C’est parti comme un boulet. Regarde personne que nous » répond jack
Un amour magnifique et sublime mis en image par Ang Lee dans le film Brokeback mountain.
Un amour interdit, un amour dur et pénible à regarder parce qu’il vous renvoie tout ce pourquoi il est difficile d’aimer ou être aimé.
Un film brillant mais pénible … pénible parce que l’on sait dès le début, dès les premières images à quel point les héros vont s’aimer … et tout nous dit pourtant qu’ils ne pourront le faire comme aujourd’hui des hommes peuvent s’aimer sans trop avoir peur du quand dira t on, sans craindre les moqueries, les insultes ou pire… dès le départ on va vers l’impossible … vers l’amour difficile, et on pourrait alors se demander une fois le film terminé, les yeux pleins de larmes. Est-ce donc ça le vrai amour ? Faut il souffrir pour aimer.
Quand Ennis rencontre jack, c’est le coup de foudre, celui qui nous est raconté dans les romans, celui qu’on aimerait vivre une fois. Jack se rase, pour plaire à ennis. Jack l’homme jeune un peu fou, plus vivant qu’Ennis et qui finira par languir … Ennis l’homme dur, élevé par son frère et sa sœur qui ne vit que pour le travail et accomplir une vie «normale » la vie de tous les jours dans cette Amérique étouffante des années 60 … voilà les deux personnages un peu rustres, cow-boys beaux vivant l’amour dans ce film d’amour …
Et puis l’amour se renforce, ces hommes s’aiment pour de vrai. De la virile amitié née la plus belle histoire que le cinéma américain nous ait donné. Une histoire sincère sur la difficulté d’être soit même et de ne pouvoir vivre comme on le pourrait … comment oser affronter le regard des autres, comment vivre sa vie sans regretter, comment ne plus faire semblant … les deux hommes se marieront mais continueront à s’aimer, envers tout et contre tout mais en secret .. et ce secret sera leur perte mais là je vous laisse voir le film.
Ce film m’a bouleversé … ce drame est miroir avec des multiples facettes et quand on se regarde dedans pendant 2h15, on en ressort avec une image déformée de sois même et des autres … une image déformée peut être mais tellement belle et douloureuse …

Commenter cet article

Lady Chester 11/11/2007 07:29

Oh comment l'amour peut-être si pénible et si cruelle pourtant il n'y a rien de plus beau que de le vivre !!! L'amour ne serait-il pas que souffrance ?