Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les romantiques ne sont pas morts.....

Publié le par Lady Chester

......mais ils se cachent bien !

Pourquoi ce message ? Tout simplement parce qu'un certain Roméo vient une nouvelle fois redorer le blason de la gente masculine (qui était en perdition ces quelques temps :D). Très touchée et très émue, je ne sais pas quoi dire par le petit mot reçu de cet être au talent inégalable !

Je vous fais partager cette prose qu'il m'a dédicacé de façon généreuse. Je ne suis pas tout ce qu'il dit, bien sur cela reste de l'extrapolation comme toute forme de prose. Mais ça me laisse rêveuse sur un certain romantisme non disparu.....


Elle a posé. Habillée. En Jeans. Du bleu. Un bleu profond, typique, connu... simple. Certaines ont besoin de se foutre à poil pour capter l'attention, allant jusqu'à squatter la page central d'un magasine de tendance érotique... D'autres n'ont pas besoin de ces artifices.

Certaines naissent avec tout ce qui leur faut, grandissent avec les bonnes cartes en main et finissent par se plaindre tout le temps. D'autres, enfilent des gants de boxe et se battent pour obtenir leur morceau de pain.

Le pain n'est pas le même pour tout le monde, alors chacun a un arôme différent de sa propre vie, du récit de ses existences... On veut se rapprocher de l'idéal, alors qu'elle l'est déjà. Elle a le prénom de la plus belle reine du monde, mais un titre honorifique : c'est l'amie que l'humain attend.

On a envie de la protéger mais son aura est si forte que seuls les anges peuvent l'approcher, elle est comme intouchable, la grâce de son visage, la profondeur de ses yeux et la sensualité de ses cheuveux repoussent à coups de balai le mauvais œil.

On l'aurait bien imaginée en amazone ou en résistante sous Vichy mais quelque chose dans sa personnalité prouve qu'elle est bien d'ici... mais d'ailleurs aussi. Comme Sophia Loren à la belle époque, Rania est ce visage frais qui vient rajouter de la chaleur dans un monde froid, toujours froid... Sa gentillesse, palpable et tendre, presque comme un slow de Julee Cruise, nous rappelle que l'ont peut vivre le paradis sur terre, si on se promet d'y croire, les yeux fermés,une seconde, une minute, une heure.

Vous ne lui trouverez pas d'ailes. Ni même d'auréole. Peut être un sourire, noyé dans ses yeux bruns... un éclair de malice... quelque chose de drôle, quelque chose qui fait rire et qui donne envie de se perdre dedans, jusqu'à en mourir...



Commenter cet article